En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Note de conjoncture sociale et économique 2010 - Partie II

 

Note de conjoncture sociale et économique 2010 (partie II)

Ajustements des marchés du travail : l'hétérogénéité de la zone euro mise à nu 

La seconde partie de la note de conjoncture met en évidence la forte hétérogénéité dans les ajustements des marchés du travail constatés depuis fin 2008 dans les pays de l'Union européenne (France, Allemagne, Italie, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni) : stratégies différenciées de réduction des coûts, indices de dualisation du marché du travail, incidence sur les salaires négociés, situation comparée des entreprises au niveau macro-économique. Des élements prospectifs sur les ajustements à venir sont également fournis.

 

Sommaire

Ajustements des marchés du travail : l'hétérogénéité de la zone euro mis à nu

Des stratégies différenciées de réduction des coûts

  • Un recours à la fléxibilité interne finalement limité... comparé à l'Allemagne
  • La flexibilité interne intensive a été coûteuse pour les entreprises allemandes, notamment dans l'industrie

 Une dualisation de plus en plus marquée du marché du travail

  • La crise a mis en évidence la dualisaion du marché du travail
  • La dualisation a été encouragée par les réformes du marché du travail initiées à la fin des années 1990
  • La dualisation des marchés du travail relève également de facteurs d'ordre structurel

 L'incidence limitée de la crise sur les salaires négocés en 2009

La situation financière des entreprises laisse entrevoir la poursuite d'ajustements hétérogènes

L'ajustement des surcapacités de production industrielle est loin d'être achevé

 

 Télécharger la note

O.Chagny, A.Rémond

Note du CEP
Avril 2010 - 28 pages

 

Voir aussi

D'autres publications du CEP sur le thème Prospective globale et sectorielle

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux