En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

La nouvelle gouvernance européenne des salaires

La nouvelle gouvernance européenne des salaires 

Dans le cadre du semestre européen 203, le Conseil européen de juin 2013 a adopté la plupart des recommandations formulées par la Commission européenne aux différents pays de l'Union. Cette note explicite les conséquences qui résultent du nouveau cadre de gouvernance européenne sur les salaires. Deux principaux constats sont mis en évidence : (1) La modération salariale était supposée permettre de restaurer la compétitivité-prix. Dans les faits, elle a été consacrée en grande partie à un rétablissement des marges de profit, notamment à l'export. (2) La modération salariale aurait dû conduire, via une amélioration de la compétitivité-prix, à un regain de parts de marché. En réalité, la réduction du déficit extérieur des pays du Sud est principalement passée par le canal de la demande intérieure.

Sommaire

Le nouveau cadre de gouvernance européenne des salaires

La pression sur les systèmes de négociation collective va se maintenir

Evolution récente des salaires et des prix : l'heure n'est pas à la déflation généralisée

L'exception allemande, encore....

Les comportements de marge freinent la restauration de la compétitivité-prix

Rééquilibrage des balances des paiements courants : la demande compte !

Conclusion : risques et limites de la thérapie salariale

 

  

  Télécharger la note

O.Chagny

Note du CEP
Août 2013 - 21 pages

 

Voir aussi

D'autres publications du CEP sur le thème Politiques publiques et dialogue social sur l'emploi, le travail et la formation

 

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux