En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

Bridgestone: FO dénonce un "coup de massue" pour les salariés de Béthune


FO a dénoncé le "coup de massue pour les 863 salariés, ainsi que pour les centaines d'emplois indirects" de l'usine de pneumatiques de Bridgestone à Béthune (Pas-de-Calais), dont la fermeture à l'horizon 2021 a été annoncée mercredi.

La fermeture de cette usine, "dans un bassin d'emploi déjà fortement impacté par de nombreuses fermetures d'entreprises", est "le résultat du manque d'investissement" du groupe japonais "depuis quelques années", estime dans un communiqué la fédération FO de la chimie.

Indiquant que Bridgestone prévoit "l'ouverture dans les années à venir de deux nouveaux sites, un en Estonie en 2024 et un en Biélorussie en 2026", le syndicat proteste contre des implantations "dans des pays où la main d'oeuvre est bien moins chère qu'en France" afin d'"accroître les dividendes reversés aux actionnaires".

De son côté, la direction de Bridgestone "dément l'ouverture prochaine de deux sites en Estonie et Biélorussie", a déclaré un porte-parole du groupe à l'AFP.

Bridgestone a informé les salariés de Béthune de son projet lors d'une réunion extraordinaire du comité social et économique mercredi matin. La fermeture du site pourrait intervenir à partir du "deuxième trimestre 2021", selon le groupe japonais, qui invoque une surcapacité de production en Europe et la concurrence des marques asiatiques à bas coûts.

La direction assure vouloir limiter au maximum le nombre de licenciements grâce à des mesures de préretraite, de reclassement interne ou externe des salariés et la recherche d'un repreneur pour le site.

er/lum/nm

BRIDGESTONE

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux