En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

Grand débat: "Si Macron triche, le risque est que la démocratie s'affaisse encore plus" (Jadot/EELV)


Yannick Jadot a assuré lundi que les écologistes participeront au grand débat national voulu par le président pour sortir du "climat de guerre civile", tout en avertissant que "si Macron triche avec les Français, le risque est que la démocratie s'affaisse encore plus".

"Les écologistes vont y participer, ils veulent que ce pays sorte de l'impasse, sorte de ce conflit totalement absurde et extrêmement dangereux pour la démocratie entre les +gilets jaunes+ et le président Macron", a déclaré sur France Inter la tête de liste EELV aux élections européennes, au lendemain de la publication de la lettre de "cadrage" du président de la République.

"On est dans un climat de guerre civile, il nous faut apaiser la société, il nous faut la réconcilier, donc (...) il va falloir participer à ce débat, il va falloir s'en emparer avec toutes les réserves qu'on a tous", a ajouté le député européen.

"On voit à quel point ce gouvernement veut contrôler ce débat, à quel point il veut tenter parfois de le fermer", a-t-il cependant critiqué.

"Si Macron triche avec les Français, si Macron les manipule, à ce moment-là, le risque est que la démocratie s'affaisse encore plus, qu'il y ait encore plus d'appels, y compris de responsables politiques, à l'insurrection", a averti M. Jadot.

Emmanuel Macron, dans sa lettre aux Français sur le grand débat national diffusée dimanche soir, a proposé d'encadrer cette consultation autour d'une trentaine de questions, qu'il formule précisément, sur des thèmes comme la démocratie, la transition écologique, la fiscalité ou l'immigration.

M. Jadot a listé ses propres questions pour le débat: "Puisque le président dit: +toutes les questions doivent être ouvertes+, hé bien, ouvrons les questions: Comment manger? Ouvrons la question de la sortie des pesticides. Comment se déplacer? Ouvrons la question du grand plan d'investissement sur la mobilité (...), il y a la question évidemment énergétique, la question du logement, ouvrons le débat sur le grand plan Marshall pour investir dans l'isolation de ces logements".

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux