En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

Nouvelles réactions politiques au discours d'Edouard Philippe


Voici de nouvelles réactions à la déclaration de politique générale d'Edouard Philippe devant l'Assemblée mercredi:

- Matthieu Orphelin, député ex-LREM proche de Nicolas Hulot, s'est abstenu. Il "a noté avec satisfaction (...) que les 12 prochains mois seront ceux de l'accélération de la transition écologique" et s'est félicité que "certaines des demandes qu'(il) portait depuis des mois (...) ont été entendues", mais il a "des inquiétudes réelles sur certains choix" comme les économies budgétaires et l'immigration. (communiqué).

- Valérie Pécresse, présidente (ex-LR) du Conseil régional d'Ile-de-France: c'est "un discours de politique minimale". "On a plutôt du mal à être contre 80% de ce qui est dit. Le problème c'est ce qu'il ne dit pas, et qui devrait être dit. Sur l'écologie, c'est très consensuel. Mais en revanche, rien sur le chômage de masse, comment faire baisser le chômage, rien sur la stratégie économique, sur la stratégie industrielle. Rien sur le rétablissement de l'autorité de l'Etat. Rien non plus sur l'overdose fiscale qui frappe les Français et qui nécessite bien plus que les premiers cadeaux fiscaux faits par le président de la République." (BFMTV)

- Sarah El Hairy, députée de Loire Atlantique et porte-parole du Modem: "salue l'écoute du Grand débat sur la fiscalité et le besoin de proximité des services publiques". "Le gouvernement a aussi décidé de se saisir des sujets les plus épineux mais nécessaires comme l'islam de France ou encore la bioéthique. Nous serons au rendez-vous de ces débats de société. Les ambitions institutionnelles ne sont pas enterrées et notre parti doit, avec le groupe pivot du Sénat qui est Union centriste, trouver et oeuvrer à l'accord." (à l'AFP)

- Manon Aubry, eurodéputée et ancienne tête de liste LFI: "La danse RN/LREM continue sur un air d'immigration. Alors que l'injustice sociale et fiscale mine le pays, c'est l'immigration qui fera l'objet d'un débat annuel... et M. Philippe d'enchaîner sur l'+islam+. Vos méthodes sont honteuses." (Twitter)

- Adrien Quatennens, député LFI du Nord: "Le talent réel de l'acteur ne fait pas illusion. La réplique change à peine. Le scénario demeure. La comédie atteint sa limite et en définitive, la pièce demeure trop longue" (Twitter)

- Le parti Agir, qui réunit d'anciens LR "Macron-compatibles", dit partager plusieurs "axes forts", "fin des régimes spéciaux de retraite, baisse des impôts pour les classes moyennes, accélération de la transition écologique", et retient la volonté d'Edouard Philippe "de faire désormais +avec+ et pas seulement +pour+, de redonner du pouvoir aux maires", ce qui "(correspond) aux convictions portées par Agir". (communiqué).

- Le Mouvement radical "accueille favorablement les annonces du Premier ministre en matière de justice sociale (...) et de transition écologique, qui répondent à ses alertes formulées depuis deux ans" et appelle "l'exécutif à être ambitieux pour la réforme des institutions" et pour "l'acte 3 de la décentralisation". (communiqué)

pol-are/jk/mm

TWITTER

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux