En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

Le Pen évoque un Smic à 36 euros et suscite l'incompréhension


Marine Le Pen a évoqué jeudi sur France 2 un salaire minimimum (Smic) en France à 36 euros, suscitant l'incompréhension et les saracasmes de ses opposants, à commencer par sa contradictrice, la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau.

Fustigeant la proposition d'Emmanuel Macron d'instaurer un salaire minimum européen, Mme Le Pen a voulu montrer les importantes disparités dans l'Union européenne, prenant l'exemple d'un supposé Smic bulgare à "4,40 euros" alors qu'en "France, je crois qu'on est à 36 euros, me semble-t-il".

"Vous êtes à 36 euros pour quelle durée du Smic ? C'est une heure, c'est quoi ? J'ai l'impression que la fiche n'était pas là", a ironisé en retour Mme Loiseau sur le plateau de l'Emission politique.

En France, le Smic horaire brut est fixé à 10,03 euros (7,72 euros net), soit un montant de 70,21 euros pour une journée de 7 heures de travail et 1521,22 euros mensuel.

En Bulgarie, selon l'office statistique de l'Union européenne Eurostat, le Smic mensuel brut est fixé à 286,33 euros pour une semaine de 40 heures.

"Être une héritière n'a pas aidé @MLP_officiel à être dans le monde réel. Le SMIC horaire en France est à 10,03EUR au 01/01/19... pas à 36EUR! Merci @NathalieLoiseau d'avoir mis les mots justes sur cette imposture de la PME Le Pen qui dure depuis 50 ans", a réagi sur Twitter le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

"Eh LePen, c'est quoi ce smic à 36 puis à 46 euros ?", a tweetté de son côté le porte-parole du Nouveau Parti Anticapitaliste Philippe Poutou.

En revanche, le coût horaire de la main d'oeuvre est de 36 euros en France et de 4,9 euros en Bulgarie en 2017, selon des données d'Eurostat publiées en avril 2018.

jmt/jk/spe

TWITTER

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux