En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

Philippe au Sénégal les 17 et 18 novembre pour le Forum sur la paix en Afrique


Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné de six membres du gouvernement et plusieurs parlementaires, se rendra les 17 et 18 novembre au Sénégal, où il doit s'entretenir avec le président Macky Sall et ouvrir le Forum International de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, la ministre des Armées, Florence Parly, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, le ministre de la Culture, Franck Riester, le secrétaire d'État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari et sa collègue auprès du ministre de l'Économie, Agnès Pannier-Runacher, doivent participer à ce déplacement, a indiqué vendredi Matignon.

Le chef du gouvernement français doit rencontrer le 17 novembre Macky Sall pour une signature d'accords entre les deux pays, notamment économiques, et pour "faire le point sur les feuilles de route s'agissant de la coopération économique, culturelle, dans la formation et le sport - dans la perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar de 2022 - ainsi que sur les questions de mobilité et les enjeux migratoires", explique Matignon.

En octobre 2017, Édouard Philippe et son homologue sénégalais avaient organisé un séminaire inter-gouvernemental, à l'issue duquel ils avaient publié une "déclaration commune" portant notamment sur des accords liés à la délivrance de visas, de collaboration militaire et de projets de développement.

Le 18 novembre, Édouard Philippe ouvrira avec le président du Sénégal le Forum International de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. Il doit aller à la rencontre des militaires français notamment en charge du partenariat de formation avec les militaires sénégalais, afin de souligner "l'importance de la coopération entre nos forces armées, en particulier sur la priorité de la lutte contre le terrorisme, et la place du Sénégal dans les forces multilatérales dans la région", indique Matignon.

Le Premier ministre français doit encore échanger avec des "jeunes candidats en cours de recrutement aux postes de conducteurs du futur TER", "projet emblématique de la relation bilatérale entre la France et le Sénégal", lors d'une séquence consacrée à la formation et la jeunesse.

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux