En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

La protection des salariés face aux risques psychosociaux au centre du 20e salon Preventica


A l'heure où les restructurations d'entreprises se multiplient, la protection des salariés face aux risques psychosociaux (RPS) sera l'un des sujets phares du salon Preventica qui rassemble de mardi à jeudi les professionnels du secteur à Paris.

"La prévention des RPS est un des enjeux prioritaires cette année, à l'heure des restructurations quasi quotidiennes. Les conditions de travail sont complexes, il faut être de plus en plus performant, travailler de plus en plus vite et avec de moins en moins de moyens. Cela génère du mal-être au travail, de la souffrance, du stress", explique à l'AFP le directeur général du salon, Eric Dejean Servières.

"Les entreprises se saisissent de plus en plus du sujet et dans le même temps on a des organisations de travail plus stressantes. La demande de solutions et d'innovation est très forte", ajoute-t-il.

Ce "congrès-salon", qui fête ses 20 ans, rassemblera 450 exposants et réunira 750 experts spécialisés dans la prévention des risques psychosociaux (RPS), la qualité de vie au travail, la santé et la sécurité au travail.

Il accueillera les représentants de deux pays hôtes, le Sénégal et le Maroc.

Au programme: la présentation de solutions techniques concernant la sécurité des machines et des environnements de travail mais aussi l'ergonomie des espaces, la pénibilité, la prévention des conduites addictives et la prévention du stress et des tensions au travail avec leurs conséquences: dépression, burn out, violences, suicides...réunis sous l'acronyme RPS.

Le salon Preventica s'intéressera aussi aux questions de sécurité des biens et des personnes dans les entreprises avec des conférences consacrées à la "sûreté contre les actes de malveillance" et la façon de se protéger contre les risques majeurs tels que les explosions, les inondations ou les attentats.

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux