En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

Retraites: Delevoye se "rangera derrière la décision du président, du Premier ministre et du Parleme


Le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, se "rangera derrière la décision du président, du Premier ministre et du Parlement" concernant l'application ou non du futur "système universel" aux seuls nouveaux entrants du marché du travail, a indiqué son entourage vendredi à l'AFP.

Dans un entretien au Parisien mercredi, M. Delevoye avait exprimé son opposition à cette piste, également appelée la "clause du grand-père", en contradiction avec Emmanuel Macron et Édouard Philippe pour qui "tout est ouvert".

Réserver le futur système aux seuls nouveaux entrants reviendrait "à créer un 43e régime. C'est impossible !" avait justifié M. Delevoye. "Si on fait la + clause du grand-père+ pour une profession, il faut la faire pour tout le monde, question d'équité, ça veut dire que l'on renonce à la réforme", avait-il ajouté.

"Jean-Paul Delevoye exprime assez librement les pistes envisagées sur cet aspect du dossier", a commenté vendredi son entourage. "Évidemment la décision appartient, et on s'y rangera, au président, au Premier ministre et au Parlement".

Le haut-commissaire "évoque les différentes hypothèses" et "a aussi indiqué que toutes les pistes étaient envisagées. Il est là pour faire avancer le dossier, la concertation, et se ranger derrière la décision qui sera celle du gouvernement", a ajouté la même source, interrogée sur une possible démission en cas de désaveu.

"L'objectif d'un système universel à points est l'objectif qui réunit l'ensemble du gouvernement", a insisté la même source.

Jeudi, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye avait assuré qu'il n'y avait "pas de divergences de ligne à l'intérieur du gouvernement" sur la réforme des retraites.

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux