En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

Tabac, sport, alimentation: le gouvernement se penche sur la santé des Français


Baisse du nombre de fumeurs, encouragement de l'activité physique ou encore lutte contre l'obésité: le gouvernement fait le bilan lundi après-midi des résultats obtenus ces derniers mois en matière de santé et doit annoncer de nouvelles mesures de prévention.

Ces annonces auront lieu au terme d'un Comité interministériel en Seine-et-Marne, destiné à présenter les résultats obtenus grâce au précédent comité sur le thème de la santé, il y a un an.

Dès lundi matin, Matignon a dévoilé un premier chiffre: depuis 2016, le nombre de fumeurs quotidiens a baissé d'1,6 million.

Une grosse partie de cette baisse était déjà connue. En effet, on sait depuis l'an dernier qu'un million de fumeurs quotidiens ont arrêté le tabac durant l'année 2017, une baisse qualifiée d'"historique" par le gouvernement.

La nouveauté est le chiffre de 600.000 fumeurs quotidiens en moins sur le premier semestre 2018, qui semble montrer que la tendance à la baisse se poursuit, voire s'accentue.

Les pouvoirs publics attribuent cette forte diminution aux différentes mesures prises pour lutter contre le tabac: augmentation progressive du prix du paquet jusqu'à 10 euros d'ici 2020, remboursement des substituts nicotiniques par l'Assurance maladie et opération Mois sans tabac en novembre (qui vise à inciter le maximum de fumeurs à arrêter).

Responsable de cancers et de maladies cardiovasculaires, le tabac est la première cause de mortalité évitable en France et provoque quelque 78.000 décès par an (soit, en moyenne, plus de 200 par jour).

- Angine: tests en pharmacie -

Par ailleurs, le gouvernement a rendu publique une mesure très concrète destinée à lutter contre les prescriptions inutiles d'antibiotiques.

Les tests rapides permettant de vérifier si une angine est virale ou bactérienne pourront ainsi être utilisés par tous les pharmaciens à partir de l'an prochain et seront pris en charge par la Sécurité sociale.

"Environ 10% des prescriptions d'antibiotiques correspondent à un traitement pour angine (9 millions de cas chaque année) alors que 80% des angines sont dues à des virus, donc ne nécessitent pas d'antibiotique", a souligné Matignon.

Des Tests rapides d'orientation diagnostique (TROD) existent, pour différencier rapidement les angines virales des angines bactériennes. Un prélèvement est réalisé dans la gorge du patient au moyen d'un long coton-tige puis est analysé avec des liquides réactifs, et le résultat est disponible en 5 à 10 minutes.

Les médecins généralistes peuvent le pratiquer lors de leurs consultations, et 40% en ont commandé gratuitement en 2017. Une expérimentation est par ailleurs menée dans 600 pharmacies, mais le coût du test (environ 10 euros) n'était jusqu'ici pas pris en charge par la Sécurité sociale.

Au terme du Comité, en fin d'après-midi, le gouvernement annoncera "de nouvelles mesures de prévention destinées à accompagner les Français pour rester en bonne santé tout au long de leur vie", selon Matignon.

Elles "porteront notamment sur les thèmes de l'activité physique, l'alimentation et la lutte contre l'obésité".

Ce Comité est un moyen pour l'exécutif d'afficher son volontarisme en matière de santé: une douzaine de membres du gouvernement entoureront le Premier ministre Edouard Philippe, dont Agnès Buzyn (Solidarités et Santé), Muriel Pénicaud (Travail), Jean-Michel Blanquer (Education) ou encore Roxana Maracineanu (Sports).

Edouard Philippe devait assister vers 16h à un atelier de prévention dans un collège de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne) animé par des étudiants en service sanitaire.

Dès le début de l'après-midi, une centaine de manifestants contre la loi Blanquer sur l'Education étaient présents aux abords de l'établissement.

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux