En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Dépêches AFP

Territoires: les dépenses de personnel stagnent dans 55% des collectivités


Plus de la moitié (55%) des collectivités territoriales maintiennent à l'équilibre leurs dépenses de personnel en 2019 contre 50% en 2018, selon le baromètre annuel de la fonction publique territoriale publié mercredi.

Les collectivités interrogées justifient cette stagnation avant tout par une optimisation des temps de travail (pour 52% des répondants) et par une adaptation des périmètres et une réorganisation des services (44%). La prévention de l'absentéisme est mentionnée par 38% des collectivités.

"Cette année encore, les collectivités locales ont fait preuve de modération en matière de dépenses de personnel et ont recherché de nouveaux leviers" pour maîtriser leurs dépenses de personnel, souligne l'étude.

Cependant, 35% des collectivités voient ces dépenses de personnel augmenter en 2019 (contre 40% en 2018), dont 66% des communautés de communes.

Sont pointées par les collectivités concernées, pour expliquer ces hausses, de nouvelles mesures statutaires (39% des répondants) et un transfert de compétences (33%).

Un total de 811 collectivités et établissements publics territoriaux ont répondu au baromètre HoRHizons, dont 614 communes, 35 départements et 5 régions.

Deux chiffres témoignent de perspectives d'emploi en hausse: 38% des collectivités interrogées manifestent une intention de recrutement (36% en 2018, 17% en 2015) et 56% font part de leur intention de remplacer tous les départs (50% en 2018, 34% en 2016).

Le nombre de collectivités ayant mis en place au moins une action en faveur de l'égalité professionnelle femmes-hommes baisse nettement à 43% contre 54% en 2018.

Le baromètre HoRHizons est notamment établi en partenariat par le Centre national (CNFPT) et le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT), la Fédération nationale des centres de gestion de la fonction publique territoriale (FNCDG) ainsi que les associations d'élus (AMF, ADF, Régions de France).

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux