En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Opinions

Pénibilité : une construction progressive entre approche individuelle et approche par métier

Jeudi 12 mars 2015


Cette lettre montre comment le dispositif relatif à la pénibilité s'est construit au fil du temps, et la façon dont ses différentes composantes se sont imbriquées. Ce dispositif est contesté par les organisations patronales, qui dénoncent sa complexité. Celle-ci résulte de la prise en compte individuelle que ces organisations ont exigée depuis la négociation de 2005-2008, après avoir refusé toute discussion sur une approche collective, défendue par les syndicats. Le premier dispositif de prise en compte de la pénibilité reposait sur des métiers. Un suivi individuel des expositions à la pénibilité est très lourd à gérer. Cette complexité a conduit le gouvernement à réintroduire la dimension collective dans l'approche individuelle. De fait, le disposiitif actuel peut aboutir à des départs à la retraire anticipée par métier.Cette lettre montre comment le dispositif relatif à la pénibilité s'est construit au fil du temps, et la façon dont ses différentes composantes se sont imbriquées. Ce dispositif est contesté par les organisations patronales, qui dénoncent sa complexité. Celle-ci résulte de la prise en compte individuelle qu'elles ont exigée depuis la négociation de 2005-2008, après avoir refusé toute discussion sur une approche collective, défendue par les syndicats. Le premier dispositif de prise en compte de la pénibilité reposait sur des métiers. Un suivi individuel des expositions à la pénibilité est très lourd à gérer. Cette complexité a conduit le gouvernement à réintroduire la dimension collective dans l'approche individuelle. De fait, le disposiitif actuel peut aboutir à des départs à la retraire anticipée par métier.

 

 

 Télécharger la Lettre du CEP

Antoine Rémond

Lettre du CEP

Mars 2015 - 4 pages

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux