En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Opinions

La pression du court terme ne doit pas fausser la réforme des retraites

Mardi 7 septembre 2010


Nous entrons, avec la tortueuse sortie de crise, dans un monde particulièrement incertain. A horizon décennal, il est possible d’imaginer des scénarios fort contrastés pour la croissance, l’emploi, la cohésion sociale, en France comme en Europe. Les renversements de pouvoir économique à l’échelle du monde, l’absence de récupération spontanée des pertes d’activité consécutives à la récession, la difficulté structurelle à remettre le système financier sur de bons rails, la défiance nouvelle envers la solvabilité des institutions publiques : autant de facteurs qui nourrissent cette incertitude.

Faire le gros dos en attendant que le pire soit passé n’est sûrement pas la bonne méthode. Ce serait une paralysie sousestimant la densité structurelle des problèmes à régler.Mais la précipitation n’est pas non plus bonne conseillère : elle conduit à prendre des décisions qui ont une finalité de long terme mais dont le contenu est à l’excès marqué par les circonstances. Ces décisions ne sont pas à retarder mais à calibrer de manière à prendre en compte l’évolution de paramètres clefs au fur et à mesure que le brouillard se dissipe. L’action publique doit s’efforcer d’infléchir cette évolution dans le sens souhaité et se corriger en fonction des informations nouvelles sur l’évolution effective. Ainsi, nombre de décisions publiques seront conditionnées par la trajectoire à venir de l’emploi, selon qu’il reste au plancher hérité de la crise ou retrouve une pente franchement croissante.

Lire la suite de l'article sur leschos.fr

Auteurs : Pierre Ferracci et Jacky Fayolle

Source : Les Echos

 Lire l'article Les Echos.pdf

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux