En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Twitter Youtube

Evénements

Etats généraux des formations de la Région Ile-de-France

Monday 29 June 2009


Après avoir recueilli pendant plus d’un mois en Île-de-France les avis des professionnels et des publics concernés, la région Ile-de-France a clôturé, le lundi 29 juin 2009, ses États généraux des formations. Plus de 300 personnes étaient réunies, à La Villette, pour assister à cette journée d’échanges et d’analyse.

Pierre Ferracci participait à la 4e table-ronde de la journée, « Quelles formations pour quelles ambitions ? », aux côtés de Odile Quintin, directrice générale Education et culture à la Commission européenne, Henri Proglio, président de Véolia, et Alain Boissinot, recteur de l'académie de Versailles.

Pour l'ensemble des participants, la France est l'un des pays les plus développés en Europe en terme d'apprentissage avec l'Allemagne. En revanche, elle est marquée par un déséquilibre de traitement des individus qui handicape ceux qui ne bénéficient ni d'une formation initiale adaptée, ni, par la suite, d'une formation continue privilégiée. Pierre Ferracci constate qu'il y a un déficit de dialogue parce qu'en entreprise, il n'est pas encore acté de débattre, de négocier le plan de formation.

Quant aux ambitions, le président du Groupe Alpha avance deux préconisations :
- ne pas sous-estimer la formation générale, rappelant, à titre d'exemple souvent cité dans les débats, que la force du système finlandais est que la spécialisation arrive tard dans le processus de formation ;
- s'occuper des plus démunis. C'est d'ailleurs, à ses yeux, l'un des acquis de la loi en cours de discussion sur la formation professionnelle.

"Tout le monde admet que le territoire a pris une place prépondérante sur la formation, mais il est nécessaire de réfléchir au mode de pilotage opérationnel" a notamment constaté Pierre Ferracci, président, en 2008, du groupe multipartite sur la formation professionnelle.

 

Retour

Un an avec le Groupe Alpha c'est :

400 matinées-débat

7 300 participants

110 salons professionnels

420 000 visites sur les sites du groupe

12 000 abonnés sur les réseaux sociaux